Blog : Suisse

Mimetic (CH)

Mimetic (CH)

@SAT | Jeudi 21 Juillet  | Billetterie

  


Technoïde ou atmosphérique, l’électronique de Mimetic, alias Jérôme Soudan, est à l’image de son auteur: complexe et fascinante. Cet artiste prolixe et hyperactif, maintes fois cité comme une figure essentielle de la scène underground européenne, a débuté la musique à l’âge de cinq ans au Conservatoire de Chambéry. Il y étudiera consécutivement la percussion d’orchestre, la clarinette et le piano, puis la batterie acoustique et plus tard la batterie électronique. Une fois sa maitrise de musicologie en poche, Jerome quitte Lyon pour Paris pour intégrer Les Tétines Noires (oui, le batteur en maillot de bain de femme des années 30, c’était lui), puis Von Magnet, dont il devient un élément essentiel, tant pour son talent de batteur, de performeur que pour ses compositions.

En parallèle, l’aventure avec Art Zoyd commence, collectif où il évolue en tant qu?interprète (percussions), puis compositeur, ainsi que son projet solo Mimetic, lancé en 1998. Avec un premier album « Overrated » plébiscité par la presse spécialisée, Mimetic est pourtant loin de se cantonner à un seul genre ou discipline : il compose aussi pour la danse contemporaine (Carol Brown, Jan Linkens, Lionel Hoche) ou des B.O de courts et de longs métrages, notamment pour Lech Kowalski, réalisateur culte du cinéma underground (D.O.A, East in Paradise…). Il travaille actuellement sur la B.O du prochain film de la lausannoise Jenna Hasse qui sortira en 2016.

Mimetic compte actuellement 9 albums à son actif et un nombre de sorties conséquentes sous d?autres formes (EP, DVD, etc.). En 2013, Mimetic sort l’album “Where we will never go” sur lequel figurent plusieurs collaborations et remix, notamment Mika Vainio de Pansonic, Mira Calixe, Niveau Zero ou encore Vorph du groupe de metal suisse, Samael. Le prochain et dixième opus est prévu pour le printemps 2016. En plus de sa casquette de producteur, Mimetic excelle dans des djsets aux influences plurielles, alliant aussi bien bass Music, techno ou electronica. Derrière son desk, il sait gérer les foules en distillant des beats puissants qui ne laissent personne indemne… Après avoir écumé les plus grandes scènes suisses de l’été, dont Montreux Jazz ou le Paleo festival et tourner pendant plus de quinze ans en live sur toute la planète, Jerome poursuit sa ligne artistique multiforme, parées d’influences les plus diverses.